les actualités de la Fondation Orange

de l’importance de l’expression du visage pour une personne sourde

expression du visageLes personnes sourdes utilisent l’expression du visage pour communiquer et s’exprimer, de même que les entendants utilisent leur voix pour exprimer un sentiment comme la colère, la joie, la tristesse, etc.
La Langue des Signes (LSF) est une langue visuelle. C’est pourquoi les personnes sourdes s’expriment tout particulièrement avec le visage, les mains et le corps. Les expressions du visage ainsi que les mouvements du corps sont très importantes et font partie intégrantes de la LSF. Les mimiques du visage, des yeux, des sourcils, de la bouche ou même des joues renseignent l’interlocuteur sur la vitesse de l’action, la taille d’un objet ou la quantité.

L’expression du visage exprime aussi le mode de discours (interrogatif, négatif, affirmatif, exclamatif) et nuance le sens pour un même signe.
Par exemple, pour dire « oui », l’expression du visage se montrera agréable et souriante, en revanche pour dire « non », elle se montrera plus fermée ou en sourcils froncés.

Attention, un signe peut avoir plusieurs sens différents : dans ce cas, la personne sourde aura besoin de voir les expressions du visage pour mieux comprendre le sens du signe.
Par exemple, pour dire « jamais » ou « jusqu’à » on aura la même configuration de la main (le signe du « j ») mais le sens sera différent selon la direction de la main, le mouvement, l’expression du visage, le contexte…
Le signe « pluie » est le même mot qu’elle soit sous forme de bruine ou de pluie averse. C’est l’expression du visage qui montrera les nuances. Le visage pourra être calme, agressif, ou encore avec des joues gonflées pour signifier une grosse pluie.


Lorsqu’on pose une question…
Il y a 2 possibilités :
1. Pour une question fermée (c’est-à-dire qui sollicite une réponse par oui ou non), le locuteur aura alors les sourcils froncés pendant la formulation de sa question.
2. Une question ouverte en revanche, comme par exemple « où vas-tu en vacances ? », sera posée avec un haussement des sourcils également utilisé pour les intensifs, par exemple : « très » ou « beaucoup ».

On a vu que les personnes sourdes peuvent utiliser les sourcils pour s’exprimer. Mais il y a d’autres moyens d’expressions :

- le regard : il joue un rôle essentiel et complexe. Il est l’instrument de communication le plus important de notre visage.

- les mimiques faciales : les mouvements faciaux sont bien connus car immédiatement visibles. Ils permettent un jeu complexe d’expressions très différenciées. D’une façon habituelle, ces mouvement sont inconscients mais ils peuvent être également réalisés consciemment, dans le mime par exemple, et leur valeur expressive est telle que l’artiste peut tout dire. La mimique faciale caractérisera l’état d’esprit (ironie, colère, doute, etc.)

- les mouvements : les mouvements des mains sont complexes et sont différents suivant le trajet, la direction, la vitesse que les mains effectuent, etc.

L’équipe de la Fondation Orange suit régulièrement des cours de LSF. Dès le premier cours, mes collègues m’ont fait part de la grande qualité expressive des professeurs sourds.

Nesrine  Mazouz

2 commentaires

  1. Eh oui caro ce n’est qu’une question de temps…Ca devrait te faire bizarre ces expressions de visages au début mais si tu suis des cours LSF régulierement ca devrait pas tarder..Je te le souhaites car c’est important de savoir que ca la LSF et l’expression du visage donnent un sens à la conversation.

  2. Je suis des cours d’initiation à la LSF et pour moi, le plus dur, c’est vraiment ces expressions du visage car je n’ai du tout l’habitude de l’utiliser pour m’exprimer consciemment. Mais ça va venir, j’en suis sure !

Pied de page